Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Christophe Lamoure

Cynthia Fleury: «La servilité guette tout le monde»

9 Juin 2013 , Rédigé par Christophe Lamoure Publié dans #Revue de presse

SOURCE :

http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20130417.OBS6017/la-banalite-du-mal-vue-par-alain-finkielkraut-et-cynthia-fleury.html

 

«Le geste fort d'Arendt fut de démythifier la question du mal. Nous avons une approche trop sentimentale du mal, que nous plaçons du côté de l'exceptionnel, du pathologique. Au contraire, pour Arendt, le mal devient extrême lorsqu'il passe un pacte avec l'absence de la pensée, avec la machine bureaucratique, avec la servilité. Le mal est une aliénation volontaire. 

Arendt raconte notamment comment Eichmann était attaché à la bonne société, à la réussite. Certes, il se réclame de l'impératif kantien qui ordonne de faire son devoir. Mais c'est là un travestissement. Il ne pense jamais l'ordre, il lui obéit. Et cela le sert, en termes de carrière. Il n'est pas meurtri par le sort réservé aux juifs, mais de ce que le dossier puisse lui échapper "administrativement". C'est là sa "mauvaise conscience": craindre de ne pas avoir bien exécuté les ordres. Arendt décrit de façon clinique une vérité qui vaut pour toutes les époques: la participation à la servilité guette tout le monde.»

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article