Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Christophe Lamoure

COMEDIE

13 Juillet 2010 , Rédigé par Christophe Lamoure Publié dans #Textes

 

 

theatre-92174.gif

 

 

N'avez-vous pas l'impression d'assister à une comédie connue qui, hier, nous enchantait, nous intriguait, nous emportait ou nous indignait, et qui, aujourd'hui, jouée par d'étranges acteurs, nous laisse indifférents, parfois amusés, souvent vaguement dégoûtés ? Aussi, nous faisons, de notre côté, d'étranges spectateurs.

On s'interroge : comment a-t-on jamais pu croire à pareille bouffonnerie ? Étions-nous idiots, aveugles ou si grossiers que bien peu, si peu, pouvait nous persuader ?

Ou bien ceux qui tenaient ces emplois possédaient-ils naguère un tel art qu'ils magnifiaient le dérisoire, métamorphosaient le pathétique, au point que nous, qui étions à distance, pouvions entretenir la belle illusion d'une histoire en train de se faire ?

Non, les acteurs, leur art et leur énergie, ne sont pas en cause. On lit sur leur visage, on observe dans leur posture le farouche désir et la froide détermination d'en être, d'y être et de tenir les premiers rôles. Non, ce qui a changé, c'est que plus personne, pas plus eux que nous, n'est dupe. Le ciel est vide et le temps des héros est révolu.

Agitons-nous, il le faut bien, nous sommes là pour ça et sinon... quoi ? Faisons comme si tous ces mouvements étaient nécessaires, comme si tous ces mots devaient être dits, comme si tous ces regards et tous ces gestes venaient à leurs moments. Jouons la comédie et souhaitons, peut-être, qu'en certaines occasions, grisés par les faux-semblants, bluffés par l'imposture, nous soyons capables d'une parfaite imitation.

Certes, mais de quelle qualité le jeu peut-il être, de quelle qualité le spectacle peut-il être quand manque d'y croire, ne serait-ce qu'un peu, quand manque jusqu'au soupçon que tout cela pourrait avoir un sens ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TANTE LEONIE 16/07/2010 00:06



Comment jouer sans croire un minimum ? N'est-ce pas Lucrèce qui se réjouit ne ne pas être obligé de combattre ? Le sentiment de paix , d'indifférence polie, sont très contestables ; avoir une
opinion si possible tranchée  et tonitruante sur tout.. Est-ce bien nécessaire ? Personne n'écoute...


Penser à Montaigne, se retirer en soi, ne se prêter que très parcimonieusement à autrui...


Sentinelle incongrue ? sentinelle quand même !


Tante Léonie 


(15 JUILLET 2010)