Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Christophe Lamoure

J'ai fait un rêve

13 Avril 2009 , Rédigé par Christophe Lamoure Publié dans #Textes Bibli



Hier soir, je me suis couché avec cette image en tête : je suis dans une salle de spectacle. Je suis assis au milieu de la salle parmi d’autres spectateurs.

Le rideau est rouge, les fauteuils sont en velours rouge.

Le rideau se lève.


Il fait nuit, pas un bruit, un calme absolu.

Driiiiiing, driiiiiing la sonnerie stridente du réveil m’arrache des bras de Morphée.

Tel un automate je me lève.


Dehors il pleut…….il fait encore nuit….temps de chien.


A peine ai-je eue cette réflexion que je me mis à sourire en me disant qu’après tout râler après cette pluie n’y changerait pas grand-chose.


Je dois aller travailler, prendre le bus. Il sera très certainement bondé, comme tous les jours.


J’attends le bus. Il pleut toujours.


Le voilà. Je monte. Il est bondé naturellement.

Debout, coincé, au milieu d’autres personnes, j’observe un peu les passagers ; pas beaucoup de sourires, des visages, des gens….


Coup de frein brutal ! Déséquilibré, je bouscule mon voisin. Je bredouille quelques excuses mais sa réaction est vive : il m’agresse verbalement, il me reproche de ne m’être pas tenu quelque part, d’être inattentif, bref d’être bête.


Mais qui a coupé le son ? Je ne l’entends plus. Je le vois s’agiter mais je ne l’entends plus. Je réfléchis rapidement à cette situation et curieusement au lieu de me mettre en colère moi aussi, je me sens tout calme. Je ne lui donne pas raison mais, (il doit s’être levé du « mauvais pied »), et je me surprenais non pas à excuser son comportement mais à me dire que cette situation devait arriver, j’avais anticipé ce risque : gens acariâtres dans les transports en commun….. !


J’arrive au bureau.

Zut, mon chef, un « vachard » m’interpelle et me signale avec toute la diplomatie dont il sait faire preuve que mes résultats commerciaux ne sont pas à la hauteur de ses espérances…..

Stress quotidien…..

Il m’est difficile de lui trouver quelque sympathie pourtant il fait partie de mon environnement professionnel. Lui et moi, jouons nos rôles respectifs. Que je le joue donc de la meilleure façon sans ajouter de crainte, d’amertume, ou de rancœur ; sentiments inutiles.

Mon stress diminue.

Le « vachard » doit avoir, lui aussi, ses problèmes…


Passerais-je mon temps à trouver des excuses à autrui ?

Indulgence, tolérance, certes mais à utiliser comme des épices pour relever un plat……

Je ne sais pas. Pourtant cette attitude désamorce les conflits, les tensions en ramenant à leur juste valeur les événements.

Relativiser !

Grand mot. Il y a toujours quelque chose de plus important ou de plus grave que ces situations.


La journée se termine. Il refait déjà nuit. Il ne pleut plus.


Le bus arrive. Il est toujours bondé……

Mêmes visages, un peu plus blancs, ou gris, que ce matin…

Tiens ! Mon voisin « agité » de ce matin.

Il est là, accroché des deux mains à la barre de l’autobus.

On se regarde…

On s’est regardé…

S’est-on vu ?


J’arrive à destination, chez moi.


Je regarde les informations à la télévision.

Nos gouvernants ont décrété, pour notre bien, la suppression de la couleur rouge.

Ça alors, j’aime bien le rouge.

Ils nous expliquent que la disparition de cette couleur sera profitable à tous……

Ils ajoutent qu’il faudra se plier et obéir à cette nouvelle loi sous peine de sanctions.


Ils peuvent toujours décréter l’interdiction de cette couleur, ils ne m’empêcheront pas de la cultiver dans ma tête. Contre ça ils ne peuvent rien.

Je suis libre d’avoir ma pensée rouge…….et……….


Driiiiiiing, driiiiiiiiing le réveil sonne.

Où suis-je ? Quel jour est-on ?

Bon sang, j’ai rêvé !

Je dois me lever, me dépêcher, prendre le bus, aller au boulot, réunion avec « vachard ».


Penser ? Pas le temps aujourd’hui, demain peut-être…..


Le rideau se ferme………….. !


Daniel Uranga (atelier du jeudi).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article